Go to Top

Nos articles

Vous voulez savoir ce que votre cerveau fait quand il entend une question?

Vous voulez savoir ce que votre cerveau fait quand il entend une question?

Les questions détournent le cerveau. Dès que vous en entendez une, vous ne pouvez littéralement penser à autre chose. Et cela peut être un outil puissant.
La science du travail
David Hoffeld 02.21.17 5:00 AM
De quelle couleur est ta maison?
Après avoir lu cette question, à quoi pensiez-vous? La réponse évidente est la couleur de votre maison. Bien que cet exercice puisse sembler ordinaire, il a des implications profondes. La question a secoué momentanément votre processus de pensée et l’a concentré entièrement sur votre maison ou appartement. Vous n’avez pas consciemment demandé à votre cerveau de penser à cela; il l’a fait automatiquement.
Les questions sont puissantes. Non seulement l’audition d’une question affecte ce que notre cerveau fait en cet instant, elle peut également façonner notre comportement futur. Et cela peut être un principe puissant dans le milieu de travail.
Questions sur l’esprit
Les questions déclenchent un réflexe mental appelé «élaboration instinctive». Quand une question est posée, elle reprend le processus de pensée du cerveau.
Lorsque votre cerveau pense à la réponse à une question, il ne peut pas envisager autre chose.
La recherche en neuroscience a constaté que le cerveau humain ne peut penser qu’à une idée à la fois. Donc, quand vous posez une question à quelqu’un, vous forcez leurs esprits à ne considérer que votre question. Comme l’indique le neurochirurgien John Medina dans son livre Brain Rules, “la recherche montre que nous ne pouvons pas faire des multitâches. Nous sommes biologiquement incapables de traiter les intrants riches en attention simultanément.” De même, l’économiste récompensé par le Prix Nobel Herbert Simon a écrit que les êtres humains consciemment «opèrent en grande partie en série. Plus la tâche est exigeante, plus nous sommes simple-mind (unitâche).
Les scientifiques du comportement ont également constaté que le simple fait de questionner les gens au sujet de leurs décisions futures influe grandement sur ces décisions, un phénomène appelé «simple effet de mesure». En 1993, les chercheurs en sciences sociales Vicki Morwitz, Eric Johnson et David Schmittlein ont mené une étude avec plus de 40 000 participants qui ont révélé que demander simplement à quelqu’un si les gens allaient acheter une nouvelle voiture dans les six mois ont augmenté leurs coûts d’achat de 35%.
Selon une étude antérieure publiée dans le Journal of Applied Psychology, demander aux citoyens s’ils vont voter lors d’une prochaine élection augmente la probabilité qu’ils le feront de 25%. Et encore dans une autre étude, celle-ci réalisée à partir de 2008, les chercheurs ont constaté que questionner les gens à propos de leur intention de donner du sang a augmenté les taux de dons par un modeste mais remarquable 8,6%. Le même effet a été constaté dans les études sur les ventes d’ordinateurs, la fréquence des exercices et la prévention des maladies – dans tous les cas, tous ces comportements peuvent être augmentés simplement en les interrogeant.
Interroger votre façon d’influencer
Alors, pourquoi les questions ont-elles une telle influence sur le processus décisionnel? D’abord et avant tout, ils incitent le cerveau à envisager un comportement, ce qui augmente la probabilité qu’il sera agi.
En fait, des décennies de recherche ont révélé que plus notre cerveau envisage un comportement, plus il est probable que nous allons le réaliser. Ce n’est pas tout. Juste penser à faire quelque chose peut changer votre perception et même modifier votre chimie du corps. Par exemple, imaginez siroter un peu de jus de citron. Ça a quel goût? Remarquez les sensations qui se produisent dans votre bouche quand vous pensez brièvement au jus de citron. Vous constaterez que quelque chose de totalement hors de votre contrôle s’est produit,  vous avez commencé à saliver plus et vous pourriez presque goûter l’acidité du jus.
Voulez-vous utiliser ce principe en milieu de travail pour faire progresser votre carrière? Essayez la prochaine fois que vous avez à faire une présentation. Réfléchissez à la dernière que vous avez dû passer. Trop souvent, les présentateurs tombent dans le piège de parler aux gens, au lieu de les engager. Une façon facile de corriger cette habitude est d’ajouter plus de questions dans votre discours.
Si vous discutez d’une caractéristique du produit offert par votre entreprise, vous pourriez demander: «Si vous aviez cette fonctionnalité, comment l’utiliseriez-vous? Vous n’avez pas vraiment besoin de s’asseoir et d’attendre des réponses. La question guide votre auditeur à digérer mentalement comment elle pourrait utiliser la chose dont vous parlez, ce qui augmente effectivement la probabilité qu’elle le fasse.
Juste penser à faire quelque chose peut changer votre perception et même modifier votre chimie du corps.
Vous pouvez également utiliser des questions pour gagner un avantage sur une entrevue d’emploi. Mais ne pas coller aux enquêtes typiques. Une cherche à partir de l’Université de Harvard suggère que vous devriez poser le type de questions qui permettent à un interviewé d’obtenir une opinion, et non pas seulement de fournir des informations. Lorsque les scientifiques ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRM), ils ont constaté que les questions qui demandaient aux participants de d’émettre leurs opinions ont augmenté l’activité neuronale dans les domaines du cerveau associés à la récompense et le plaisir.
En conséquence, une question comme, «Basé sur ce qui se passe dans notre industrie, comment voyez-vous les possibilités de développement de notre entreprise ? ne sert pas juste à démontrer votre expertise, il peut subtilement rendre un interviewé plus réceptif à vous, juste par le fait de susciter leurs points de vue personnels. Les questions sont tellement enracinées dans la communication humaine qu’il est facile de sous-estimer leur impact sur notre cerveau. Pourtant, la science a prouvé qu’ils sont un outil efficace pour renforcer les liens entre les gens et gagner en influence. Ce qui est très utile.

 

Ne pensez-vous pas?

 

 

 

Party de Noël du Réseau Références Maska 2016

link icon

Nous avons organisé une soirée de Noël avec les membres et leur conjoints(es) au Dooly’s de St-Hyacinthe avec un buffet (préparé par le Chic Traiteur).

Voici quelques photos de la soirée (Merci à Daniel Messier de Focus-Photos).

Photo des membres du RRM 2016-2017 (avec conjoints(es))

Membres du CA 2016-2017 : Olivier Martin (vice-président), Olivier Robert (trésorier), Nancy Bergeron (présidente), Alain Bernard (administrateur), Élizabeth Thompson-Jean (administratrice).

Nancy Bergeron de chez Tecnima (présidente du RRM)

 

 

Salon_Réussir 2017/ Sondage

Cher membre,

Le comité organisateur du Salon_Réussir 2017/RRM  a besoin de votre support dans les meilleurs délais. Les membres se rencontrent mardi prochain et ont besoin des réponses à notre sondage au plus tard lundi en fin de PM pour progresser dans l’organisation de cette journée de visibilité.

Malgré vos nombreuses activités, nous osons quand même vous demander d’y consacrer 2 minutes en priorité pour répondre au 4 courtes questions qui y figurent et de me retourner le tout dès réception de ce message.

Merci, à l’avance, de votre collaboration,

Rolland Gaudette, pour le comité organisateur.

Accélération dév. tech. et impact sur professions

En 1998 Kodak avait 170,000 employés et vendait 85% du papier photo au monde.
En quelques années leur modèle d’affaire a disparu et ils sont tombés en faillite.

Ce qui est arrivé à Kodak va arriver à de nombreuses compagnies dans les 10 prochaines années et la plupart des gens ne le voit pas venir.

En 1998 auriez-vous pensé que 3 ans plus tard vous ne prendriez plus jamais d’images sur du papier film?

Les caméras numériques ont été inventées en 1975. Au début elles avaient une résolution de 10,000 pixels, elles ont maintenant plusieurs millions de pixels. Comme avec toutes les nouvelles technologies elles étaient décevantes pendant longtemps, soit avant qu’elles deviennent de beaucoup supérieures et chef de file en peu d’années.


Le même phénomène se produira avec l’intelligence artificielle, dans le monde de la santé, les autos électriques et autonomes, l’éducation, l’impression 3D, l’agriculture et le monde du travail.


Bienvenue à la 4ième révolution industrielle. Dans les 5 à 10 prochaines années les logiciels vont transformer la plupart des industries traditionnelles.

Uber est tout simplement un outil logiciel, même s’il ne possède aucune voiture, il est devenu la plus grosse compagnie de taxi au monde.

Airbnb est présentement la plus grosse chaîne hôtelière au monde même s’il ne possède aucun établissement.

À propos de l’intelligence artificielle : les ordinateurs sont meilleurs, de façon exponentielle, pour comprendre le monde. Cette année, un ordinateur a battu le meilleur joueur de Go au monde, 10 ans plus tôt qu’on s’y attendait.

Aux États-Unis, de jeunes avocats ne trouvent pas de travail. Ceci parce que l’ordinateur Watson de IBM peut donner un avis légal en quelques secondes, pour des causes plus ou moins compliquées, le tout avec 90% de justesse en comparaison de 70% pour les humains. Donc si vous étudiez en droit, laissez tomber à l’instant. À l’avenir il y aura 90% moins d’avocats, seulement ceux qui sont spécialisés survivront.

L’ordinateur Watson aide déjà à diagnostiquer le cancer avec 4 fois plus de précision que les humains.

Facebook a déjà un logiciel de reconnaissance des visages supérieur aux humains. En 2030 les ordinateurs seront devenus plus intelligents que les humains.

Voitures sans conducteur : En 2018 les gens auront accès aux premières autos sans conducteur. Vers 2020 toute l’industrie automobile sera bouleversée. Vous n’aurez plus à posséder une automobile. Vous n’aurez qu’à appeler une voiture avec votre téléphone, celle-ci arrivera où vous êtes et vous conduira à destination. Vous n’aurez pas à vous stationner, vous n’aurez qu’à payer pour la distance parcourue et pourrez être productif pendant le trajet.

Nos enfants n’auront jamais besoin de permis de conduire et n’achèteront plus jamais d’automobile. Tout ceci va transformer nos villes parce que nous aurons besoin de 90-95% moins de voitures. On pourra transformer les stationnements en parcs.

Chaque année dans le monde, 1.2 millions de personnes meurent dans des accidents d’auto. Actuellement il y a un accident à tous le 100,000 kilomètres. Avec les autos sans conducteur, il y aura un accident à tous les 10 millions de kilomètres. On sauvera ainsi 1 million de vies chaque année.

La plupart des manufacturés d’automobiles feront faillite. Ces compagnies traditionnelles cherchent à évoluer et fabriquent de meilleures voitures. Pendant ce temps, les nouveaux Tesla, Apple, Google ont une approche révolutionnaire et construisent des ordinateurs sur roues.

Nombre d’ingénieurs chez Volkswagen et Audi admettent être complètement terrifiés par Tesla.
Les compagnies d’assurance se retrouveront dans un immense pétrin. Sans accidents, les assurances vont devenir 100 fois moins dispendieuses. Leur modèle de commerce d’assurance-automobile va disparaître.

L’immobilier va changer. Parce que vous pouvez travailler pendant que vous voyagez, nombreux sont ceux qui vont s’éloigner pour vivre dans un meilleur environnement.

Les autos électriques deviendront en tête d’ici 2020. Les villes deviendront moins bruyantes.

L’électricité va devenir incroyablement propre et peu dispendieuse. Depuis 30 ans, la production solaire se développe de façon exponentielle. On commence seulement à en voir l’impact.

L’an passé, dans le monde, il y a eu plus d’énergie produite de source solaire que de source fossile. Le prix de l’énergie solaire va devenir si bas que toutes les mines de charbon vont cesser d’être exploitées d’ici 2025.

L’électricité à bas prix signifie de l’eau abondante et à bas prix.

La désalinisation n’a maintenant besoin que de 2kWh par mètre cube. Dans la majorité des cas, l’eau n’est pas rare, c’est l’eau potable qui est rare. Imaginez ce qui serait possible si tous pouvaient avoir de l’eau propre à volonté pour presque rien.

Domaine de la santé : On doit annoncer le prix du Tricorder X cette année. Il y a des compagnies qui produiront un instrument médical appelé Tricorder X qui sera contrôlé par votre téléphone qui prendra un scan de votre rétine, analysera votre respiration et votre sang. Il analysera 54 marqueurs biologiques pouvant identifier presque toutes les maladies.

Ce sera peu dispendieux et ainsi dans quelques années tous sur la planète auront accès presque gratuitement à une médecine de pointe.

Imprimantes 3D : En 10 ans, le prix des imprimantes 3D de base est passé de 18,000$ à 400$. En même temps elles sont devenues 100 fois plus rapides.

Tous les grands manufacturiers de chaussures ont commencé à imprimer des chaussures.

Dans les aéroports les pièces de rechange sont déjà imprimées en 3D.

La station spatiale a une telle imprimante qui élimine le besoin d’avoir un grand nombre de pièces de rechange comme avant.

À la fin de l’année, les nouveaux téléphones intelligents auront des possibilités de numériser en 3D. Vous pourrez alors numériser vos pieds et imprimer vos chaussures parfaites à la maison.

En Chine, ils ont déjà imprimé en 3D un édifice de 6 étages complet. En 2027, 10% de tout ce qui sera produit, le sera en 3D.

Monde du travail : Dans les 20 prochaines années, 70-80% des emplois disparaîtront. Il y aura beaucoup de nouveaux emplois, mais ce n’est pas sûr qu’il y en ait suffisamment en si peu de temps.

Agriculture : Il y aura un robot agriculteur de 100$ dans l’avenir. Les fermiers du tiers monde pourront alors gérer leurs champs plutôt que d’y travailler à la journée longue.

La culture hydroponique nécessitera beaucoup moins d’eau. La viande de veau produite en labo est déjà disponible et deviendra moins dispendieuse que la naturelle dès 2018.

Actuellement 30% de toutes les terres agricoles servent au bétail. Imaginez si nous n’en avions plus besoin. Plusieurs nouvelles compagnies mettront bientôt des protéines d’insectes sur le marché. Elles sont plus riches que les protéines animales. Elles seront étiquetées source de protéines alternative.

Il y a une application appelée moodies qui peut déjà dire dans quel état d’esprit vous êtes. D’ici 2020 il y aura des applications qui pourront établir par vos expressions faciales si vous dites la vérité.

Imaginez un débat politique où on démontre si on dit la vérité ou non.

Durée de vie : Actuellement l’espérance de vie augmente de 3 mois par année. Il y a 4 ans l’espérance de vie était de 79 ans, actuellement elle est de 80 ans.
En 2036 l’espérance augmentera de plus d’un an par année. Aussi nous vivront probablement bien plus que 100 ans.

Éducation : Les téléphones intelligents les moins dispendieux sont déjà à 10$ en Afrique et en Asie. D’ici 2020. 70% de tous les humains auront leur téléphone intelligent. Ce qui signifie que tout le monde aura le même accès à une éducation de classe mondiale.